Facebook Twitter Flickr RSS

Communiqué de presse - La FCPE dénonce le tirage au sort à l’inscription dans les universités !

bandeau presentation campus 1373018249009 jpg

 

 

La circulaire du 27 avril 2017, publiée sans bruit mais non sans conséquences, instaure le tirage au sort dans les filières en tension à l’université, c'est à dire lorsque le total des inscriptions en licence excède les capacités d'accueil d'une formation de première année de licence ou de première année commune aux études de santé.

 

Sur la forme, la FCPE dénonce le changement des règles du jeu alors que les procédures d’affectation post bac des lycéens en terminale sont closes. Les choix des jeunes auraient sans doute été différents si cette nouvelle règle avait été connue. Cette situation va entraîner pour certains une orientation subie et non choisie, à l'origine du décrochage dans les études.

 

Sur le fond, cette décision masque le manque de moyens des universités qui ont vu la dotation de l'État stagner depuis 5 ans alors que sur la même période le nombre de bacheliers a augmenté de 10%.

 

En ne mettant pas les moyens dans l'enseignement supérieur, on en arrive à ce type de décision arbitraire et profondément inégalitaire.

 

Sauf à remettre en cause la mission de l’université d’accueillir tous les bacheliers, la FCPE demande que le prochain gouvernement se saisisse sans tarder de ce dossier et accepte pour la rentrée 2017 tous les bacheliers sans tirage au sort !

 

Contact

Béatriz Malleville

Coordinatrice régionale FCPE Midi-Pyrénées

06 99 34 58 41